Vanilla planifolia

Vanilla planifolia

Vanilla planifolia est l’espèce de vanille la plus cultivée pour la production des arômes de vanille pour la cuisine, grâce à sa haute teneur en vanilline.

Les fleurs ne durent qu’une journée et, à l’état sauvage, la probabilité de pollinisation est inférieure à 1%. Les plantes sont auto-pollinisantes un transfert de pollen de l’étamine vers le pistil suffit.

En culture, les fleurs sont pollinisées à la main le matin parce que le pollinisateur naturel Melipona beechii, une espèce d’abeille, ne vit pas en dehors de la zone d’origine. Ça représente énormément de main d’oeuvre et explique le prix très élevé de la vanille. Les bons ouvriers-pollinisateurs peuvent polliniser jusqu’à 1000 fleurs par jour.

Vanilla planifolia requiert un climat tropical humide et il peut être difficile de la garder en-dehors d’une serre chaude dans les régions à climat modéré à froid.

Elle appartient à la famille des Orchidaceae, sou-famille Vanilloideae, tribu Vanilleae, sous-tribu Vanillinae, genre Vanilla.

Description:

Vanilla planifolia est une liane souple et peu ramifiée qui s’accroche par le biais de ses racines charnues à l’appui sur laquelle elle pousse. Dans la nature elle peut monter à plus de 20 m de hauteur.

Elle pousse à partir du bouton terminal. Les feuilles sont éparses sur la tige. Elles sont vertes, ont un pétiole très court, sont lisses et lancéolées, 8-24 cm de long et 2-8 cm de large. Les veines sont presque invisibles.

Les fleurs dégagent une agréable odeur de vanille. Elles sont jaune verdâtre et ont un diamètre de 5 cm.

Elles poussent en ombelle.

Le fruit est une baie: il est allongé et a des dizaines de milliers de petites graines noires. A maturité le fruit est jaune. La plante ne fructifie qu’au bout de 2-3 ans.

Origine:

Vanilla planifolia est originaire du sud du Mexique et du Guatemala mais est maintenant cultivé à Madagascar, La Réunion et aux Comores. Madagascar et La Réunion représentent 70% de la production mondiale.

Vanilla planifolia plante

Vanilla planifolia plante



Habitat:

Vanilla planifolia se développe mieux le dans la forêt tropicale humide à 600 m d’altitude et à une température annuelle moyenne de 27 °C.

Étymologie:

La vanille mot vient du nom espagnol pour l’herbe, vainilla, et est un diminutif de vaina, qui signifie gaine ou vagin, probablement inspiré par la forme du fruit.

Le nom de l’espèce, planifolia, se réfère à la forme caractéristique des feuilles plates.

Soins:

Attention!Lavez-vous les mains après avoir manipulé une orchidée vanille: le contact avec la plante peut provoquer des irritations.

Température:

L’orchidée vanille aime une différence entre les températures diurnes et nocturnes.
Température diurne: 27-32 °C
Température nocturne: 15-21 °C

Lumière:

Placez la plante de vanille dans un endroit où elle reçoit du soleil le matin et de l’ombre l’après-midi.

Dans la nature l’orchidée vanille est habituellement exposée à la lumière filtrée à travers la cime des arbres.

Eau:

Le substrat sert de support en attendant que la vigne se développe. Ensuite ce sont les racines aériennes qu’il faut arroser et brumiser régulièrement.

Donnez de l’eau toutes les 2 semaines.

Elle préfère l’eau de pluie ou l’eau douce à température ambiante.

Gousses de vanille

Gousses de vanille

Hygrometrie:

Au moins 50% et idéalement 60-80%.

Substrat:

Utiliser un substrat riche en humus, mais très léger pour démarrer. Une fois que la plante est bien établie, elle grimpe sur son support et obtient de l’eau et des nutriments grâce aux racines aériennes avec laquelle elle s’attache à son support.

Support:

L’orchidée vanille est une liane. Il faut donc lui fournir un support auquel elle peut s’agripper avec ses racines aériennes. Vous pouvez utilisez les tuyaux enrobés de sphaigne qu’on utilise généralement pour les Philodendron ou Monstera, ainsi il sera facile d’arroser et brumiser les racines aériennes. On les trouve chez les pépiniéristes, bricos, …

Engrais:

Fertilisez toutes les deux semaines avec un engrais liquide 20-10-20.

Il vaut mieux préparer la solution à l’avance et répandre les arrosages sur quelques jours plutôt que de tout donner en une seule fois toutes les deux semaines.

Rempoter:

Le rempotage n’est pas indispensable: une fois que la plante est bien développée, elle assimile l’eau et les nutriments par ses racines aériennes.

Floraison:

La floraison a lieu en été et chaque fleur ne fleurit qu’une seule journée. Si les fleurs ne sont pas, elles fanent et tombent. Si elles ont été fécondées le matin à la main, elles pourront former des fruits.

Reproduction:

Semis:

Les graines nécessitent la présence de champignons mycorhiziens pour germer. En laboratoire, on remplace ceux-ci par l’ensemencement in vitro, sur une base de gel d’agar-agar. Il s’agit d’un produit extrait certaines espèces d’algues rouges qui est riche en polysaccharides.

Et non, vous ne pouvez pas faire germer les graines contenues dans les gousses de vanille que vous trouverez dans le commerce. Elles ont subi un traitement thermique et une fermentation avant d’être commercialisées, elles sont donc mortes et sans aucun pouvoir de germination.

Bouture:

  • Prélevez des morceaux de tige contenant chacun plusieurs noeuds laisser les sécher quelques jours
  • plantez-les dans un petit pot rempli de substrat d’orchidées ainsi que du support auquel elles pourront s’agripper
  • assurez-vous de planter la bouture dans le bon sens car elle s’enracinera plus facilement à partir des noeuds plus bas que des noeuds qui se trouvaient plus haut sur la plante
  • humidifiez
  • assurez-vous que le substrat reste humide mais pas mouillé. Enveloppez le pot dans un sac en plastique ou placez-le dans un terrarium.
  • température ambiante (20-25 °C)

Sources des image:

Acheter sur eBay.FR:


Acheter sur eBay.BE: