Grammatophyllum speciosum

Grammatophyllum speciosum

Grammatophyllum speciosum ou orchidée tigre est la plus grande orchidée au monde et l’un des plus grands épiphytes en général.

Les pseudo-bulbes atteignent jusqu’à 2,5 m de haut avec une inflorescence de 3 m de haut.

Les pseudo-bulbes peuvent peser plusieurs centaines de kilos et même plus d’une tonne. Un exemplaire de deux tonnes a été exposé en 1851 à une exposition au Crystal Palace, Londres.

Ce n’est pas exactement la plus facile d’orchidées à cultiver en raison de l’espace et la lumière du soleil qu’elle requiert.

Dans la nature elle pousse comme épiphyte sur ​​des arbres vigoureux et parfois même comme lithophyte. Comme les cactus et certaines succulentes, elle a un métabolisme particulier qui lui permet de résister aux chocs thermiques et, à un moindre degré, aux chocs hydriques. Cela leur permet de pousser dans des plaines relativement sèches et directement sur ​​le sol.

Zij behoort tot de familie Orchidaceae, sub-familie Epidendroideae, stam Cymbidieae, sub-stam Cyrtopodiinae, alliantie Cymbidium, genus Grammatophyllum.

Description:

Les pseudo-bulbes sont cylindriques et mesurent jusqu’à 2,5 m de haut. Ils forment des grappes denses qui peuvent peser plusieurs centaines de kilos. Les pseudo-bulbes sont dressés, jaunâtres avec l’âge, nervuré et nodulés. Ils forment de nombreuses racines aériennes.

Ils sont entourés par des gaines sans feuilles et d’autres portant des feuilles. Les feuilles sont linéaires ou ovales, obtuses ou pointues. Les feuilles sont réparties sur la gaine des feuilles basales.

L’inflorescence mesure jusqu’à 3 m de haut et porte jusqu’à 80 fleurs de 12,5-20 cm. Les fleurs sont jaunes avec des taches brunes ou rouge foncé. Elles sont cireuses, parfumées et fleurissent l’une après l’autre. Les fleurs inférieures n’ont pas de lèvre.

La floraison dure environ deux mois mais la plante fleurit seulement quand elle a atteint une certaine taille et dispose de suffisamment de bulbes. Et même dans ce cas, elle fleurit très irrégulièrement, tous les 2-4 ans.

Origine:

Nouvelle-Guinée, Indonésie, Malaisie et les Philippines

Habitat:

Cet épiphyte pousse surtout sur ​​les branches et les troncs des grands arbres dans les clairières dans la forêt tropicale de plaine, où il jouit de beaucoup de soleil. Parfois, il pousse comme lithofyte sur ​​le sol.



Étymologie:

Grammatophyllum provient des mots grecs latinisés gramma (lettre) et phyllum (feuille), soit feuilles écrites à cause du motif de la fleur.
Speciosum vient du latin speciosus: beau, exceptionnel.

Synonymes:

Grammatophyllum cominsii, Grammatophyllum fastuosum, Grammatophyllum giganteum, Grammatophyllum macranthum, Grammatophyllum pantherinum, Grammatophyllum papuanum, Grammatophyllum sanderianum, Grammatophyllum wallisii, Pattonia macrantha

Grammatophyllum speciosum plante

Grammatophyllum speciosum plante

Soins:

Température:

Diurne: 24-30 °C
Nocturne: 13-16 °C

Elles résistent à des températures jusque 38 °C et minimum 7 °C.

Lumière:

Plein soleil toute la journée.

Eau:

Pendant la période de croissance, (printemps à l’automne), il faut l’arroser abondamment mais le substrat ne peut pas être mouillé ou humide en permanence.

En hiver, il faut laisser le substrat sécher avant d’arroser.

Préférez de l’eau de pluie ou non-calcaire à température ambiante. N’utilisez pas de l’eau traitée par un adoucisseur d’eau qui contient trop de sels.

Humidité de l’air:

Cette orchidée requiert moins d’humidité de l’air que la plupart des orchidées.

Substrat:

Cette orchidée peut être cultivée en pot, panier suspendu ou monté sur une souche d’arbre. Mais parce qu’il devient très lourd, un pot suspendu conviendra seulement aux petits exemplaires. Cultivé en pot, il faut alourdir le pot avec des pierres pour éviter que la plante ne tombe.

Empoter dans de la mousse de sphaigne et de l’écorce de pin de taille moyenne.

Engrais:

Doit être abondamment fertilisé pendant la croissance.

Rempoter:

Rempoter au printemps quand de nouvelles racines sont formées. De cette façon, les nouvelles racines seront bien établies avant l’hiver.

Vous verrez ici un reportage sur le rempotage au Brooklyn Botanical Garden qui a mis 7 heures pour rempoter leur exemplaire: Rempotage d’une orchidée tigre.

Multiplication:

Division:

Vous pouvez diviser la plante lors du rempotage au printemps. Gardez au moins 3 pseudo-bulbes par plante.

Sources des image:


Vous aimerez aussi: