Phalaenopsis lueddemanniana

Phalaenopsis lueddemanniana

Phalaenopsis lueddemanniana ressemble beaucoup à Phalaenopsis hieroglyphica par les dessins sur les sépales et les pétales mais les fleurs sont plus petites et n’ont pas d’épaississement sur la lèvre basale.

C’est une orchidée très facile à cultiver, à croissance forte et floraison facile.

Elle fait partie de la famille des Orchidaceae, sous-famille Epidendroideae, tribu Vandeae, sous-tribu Aeridinae, genre Phalaenopsis.

Description:

Phalaenopsis lueddemanniana est un épiphyte. La taille varie. Elle possède un tronc très court, caché à la vue par les gaines foliaires et forme de nombreuses racines souples.

Les feuilles sont charnues, nombreuses, de forme ovale allongé et mesurent jusqu’à 30 cm de long et 9 cm de large.

Le pédoncule est plus long que les feuilles, il peut être ramifié ou non-ramifié. Des keikis se forment sur la hampe florale, il ne faut donc pas la couper après la floraison.

Les leurs sont charnues et cireuses, de taille variable, mesurant jusqu’à 6 cm. Les fleurs sont odorantes, blanches ou crème avec des taches rouge foncé à violet. La lèvre est couverte de poils raides sur l’épaississement (non présents chez Phalaenopsis hieroglyphica). Par ailleurs, les fleurs sont très variables en taille, forme et couleur.

La floraison a lieu en fin de printemps ou en été et dure 2-3 mois.

Origine:

Les Philippines

Habitat:

Forêt humide



Synonymes:

Phalaenopsis luddemannii, Phalaenopsis ochracea, Polychilos lueddemanniana

Étymologie:

Phalaenopsis: nouveau mot latin dérivé des mots grecs phalaina (papillon, la mite) et opsis (ressembler).
Lueddemanniana: en l’honneur de Lüddemann, un français du 19ème siècle qui a réussi à faire fleurir cette orchidée pour la première fois en culture.

Soins:

Température:

Température diurne: 21-30 °C
Température nocturne et température minimale en hiver: 15 °C

Lumière:

Une fenêtre sur l’Est, pas de lumière directe du soleil à midi.

Eau:

Arroser régulièrement lorsque le substrat est un peu sec, mais pas complètement sec.
Préférez l’eau de pluie ou non-calcaire de l’eau à température ambiante. Ne pas utiliser l’eau d’un adoucisseur d’eau, car il contient trop de sels.

Humidité:

50% ou plus.

Substrat:

Cette orchidée peut être cultivée en pot, panier suspendu ou montée sur un morceau de tronc, dans la sphaigne ou de l’écorce de pin de taille moyenne.

Engrais:

Cultivée en pot, vous donnerez un peu d’engrais à chaque arrosage. Montée sur sphaigne, vous donnerez tous les 3-4 arrosages car la sphaigne retient bien les nutriments.

Fournir une douche mensuelle afin que les sels soient lavés du substrat.

Rempotage:

Rempoter au printemps lorsque les nouvelles racines sont formées. Cela permet aux racines de bien se développer et de s’installer pour l’hiver.

Propagation:

Keikis:

Les keikis sont de petites plantes qui peuvent se produire à l’un des nœuds de la tige florale. Lorsque le keiki est suffisamment développé et possède assez de racines, on peut le séparer la plante mère et le rempoter séparément. Ce n’est pas une technique d’élevage commercial, mais est très facile pour les amateurs.

Sources des image:

  • Phalaenopsis lueddemanniana: Felix