Dendrophylax lindenii

Dendrophylax lindenii

Dendrophylax lindenii ou orchidée fantôme est une orchidée rare, sans tige ou feuilles visibles, constituée principalement d’un système racinaire et de fleurs.

Elle provient de la Floride et de Cuba, où c’est une espèce menacée et protégée.

La plante joue un rôle central dans le livre Le Voleur d’orchidées (Susan Orleans) qui est également le sujet du film Adaptation.

Elle fait partie de la famille Orchidaceae, sous-famille Epidendroideae, tribu Vandeae, sous-tribu Angraecinae, genre Dendrophylax.

Description:

La tige est considérablement réduite. Les feuilles sont réduites à des écailles.

La plante se compose principalement de racines plates, charnues et vertes qui sont responsables de la photosynthèse et l’absorption d’humidité.

La floraison a lieu entre juin et août avec 1 à 10 fleurs odorantes qui fleurissent successivement. La fleur est blanche, mesure 3-4 cm de large et 7-9 cm de long et est supportée par une tige qui pousse à partir du réseau de racines.

Durant le pic d’émission de parfum, en début de matinée, l’arôme est fruité, semblable à l’odeur d’une pomme. Le pétale inférieur produit deux longues branches qui se tordent légèrement vers le bas et ressemblent aux pattes arrière d’une grenouille qui saute. Les bractées sont minces, secs, membraneux et ressemblant à du papier.

Parce que les racines de cette orchidée se confondent avec l’arbre, la fleur semble flotter dans l’air, d’où le nom d’orchidée fantôme (Ghost Orchid en anglais). L’orchidée fantôme préfère pousser sur Annona glabra ou parfois sur Fraxinus caroliniana où elle se trouve au niveau des yeux ou un peu au-dessus.

La pollinisation est effectuée par le sphinx géant, le seul insecte local dont la trompe est assez longue.

Synonymes:

Aeranthes lindenii, Angraecum lindenii, Polyrrhiza lindenii, Polyradicion lindenii

Origine:

Floride, Cuba



Habitat:

Cette orchidée est une épiphyte, ancrée dans un enchevêtrement de racines sur les arbres. On les trouve dans les endroits humides, les forêts marécageuses du sud-ouest de la Floride et de Cuba.

Étymologie:

Dendrophylax: du grec dendron (arbre) et phylax (gardien)
Lindenii: nommé d’après Jean Linden, un collectionneur de plantes belge de renommée du 19ème siècle qui a voyagé en Amérique du Sud et qui possédait une pépinière d’orchidées à Gand, en Belgique.

Soins:

Température:

Diurne: 24-29 °C
Nocturne: 15-20 °C

Lumière:

Un emplacement bien éclairé: une fenêtre sur l’est.

Courants d’air:

N’aime pas les courants d’air, il faut l’en protéger.

Eau:

Vaporiser régulièrement.
Ne pas utiliser l’eau d’un adoucisseur d’eau ou de l’eau du robinet. L’eau du robinet peut être décalcifiée avec 1 ml de vinaigre (8%) par litre d’eau. Vous pouvez également utiliser de l’eau distillée.

Humidité de l’air:

70 %

Substrat:

Monter sur une souche avec les racines exposées à l’air libre.

Engrais:

Fournir un engrais spécialisé pour orchidées, dilué au 1/4 de la dilution recommandée. Administrer avec la vaporisation, toutes les deux semaines.

Multiplication:

Semis:

Très difficile. Dans des conditions stériles et sur agar agar.
On achète généralement la plante en bouteille, ensemencée par des cultivateurs professionnels. L’espèce étant menacée, veiller à n’acheter qu’auprès d’éleveurs réputés.

Sources des image: