Artocarpus altilis feuillage

Artocarpus altilis feuillage

Artocarpus altilis ou arbre à pain est un arbre de la famille Moraceae, qui pousse très vite.

Il existe deux variétés: Artocarpus altilis var. seminifera dont les fruits contiennent des graines et Artocarpus altilis var. non-seminifera dont les fruits ne contiennent pas de graines.

Elles sont proches parents du Jacquier ou Artocarpus heterophyllus et diffèrent principalement dans les feuilles: les feuilles de l’arbre à pain sont lobées alors que celles du Jacquier ont les bords lisses.

L’arbre à pain est probablement originaire d’Océanie mais est actuellement cultivé dans toutes les régions tropicales du monde pour ses fruits. Ceux-ci sont très variés dans la forme, la taille et la texture de la peau. Ils sont généralement ronds, ovales ou oblongs et ont entre 9 et 20 cm de large, plus de 30 cm de long et pèsent entre 250 grammes et 6 kg. La carapace est composée de disques à cinq ou 7 côtés , chaqu’un de la taille d’une fleur femelle individuelle. La texture varie de complètement lisse ou légèrement bosselée à épineuse. La couleur est vert, jaune-vert ou jaune à maturité. Il existe même une variété de couleur rose ou orange-brun (Afara). La peau présente des traces d’exsudation de latex à maturité. La chair est de couleur crème ou jaunâtre et ne contient pas de graines ou de nombreuses graines, selon la variété.

Le bord des feuilles est lisse, légèrement lobé ou profondément lobé, vert foncé brillant sur le haut avec des veines vertes ou jaunes et des poils sur la face inférieure. Les feuilles des nouvelles pousses et les rejets sont généralement plus grandes et plus poilues que les feuilles sur les branches plus anciennes. La taille dépend de la variété, de 15-60 cm de long.

L’arbre est monoïque, les fleurs mâles et femelles apparaissent sur le même arbre et les fleurs mâles apparaissent en premier. Elles sont en forme de massue, de 5 cm de diamètre et jusqu’à 45 cm de long. L’inflorescence femelle est constituée de 1.500 à 2.000 petites fleurs sur un centre spongieux. Elles fondent ensemble et forment la partie charnue du fruit. Il y a souvent fécondation croisée mais la fertilisation n’est pas nécessaire pour la fructification.

Noms communs:

Arbre à pain, Châtaigner de Malabar

Synonymes:

Artocarpus communis, Artocarpus incisa, Radermachia incisa, Sitodium altile

Origine:

Océanie: Nouvelle-Guinée, l’archipel indo-malais

Artocarpus altilis fruit

Artocarpus altilis fruit

Utilisation:

Alimentation:

L’arbre à pain produit un grand nombre de fruits très nutritifs. Ils contiennent une grande quantité d’amidon, de carbonates, de vitamines et de minéraux.

La graine est riche en protéines, faible en gras et une bonne source de vitamines et de minéraux.

Colle:

Toutes les parties de l’arbre contiennent du latex qui est utilisé comme colle et gomme à mâcher. Les canots sont rendus étanches avec ce latex et il sert également comme adhésif pour les pièges d’oiseaux.

Médicinal:

Toutes les parties de l’arbre sont utilisées pour une variété de traitements.

Bois:

Le bois de l’arbre est léger et flexible et très résistant aux termites. Il est utilisé pour la fabrication d’ustensiles de ménage et de sculptures et de la construction de pirogues.

Carburant:

Le tronc et les branches sont utilisées comme combustible.

Fibre:

Emballage:

Les feuilles sont utilisées pour l’emballage alimentaire.

Insecticide:

Les fleurs mâles séchées sont brûlées pour chasser les moustiques et autres insectes volants.

Rusticité:

Zone USDA 10, 5 à 10 °C
Les parties aériennes meurent à 15 °C

Artocarpus altilis arbre

Artocarpus altilis arbre



Sol:

Profond, fertile et bien drainé bien que certaines variétés supportent les sols peu profonds et sablonneux présents dans les atolls. Il tolère la sécheresse pendant trois mois et un sol très humide pour de très courtes périodes.

Hauteur:

8-25 m

Floraison:

La floraison débute après 6-10 ans et 3-6 ans pour les spécimens ensemencés pour les spécimens à multiplication végétative.

Exposition:

Plein soleil mais les plantes juvéniles préfèrent la lumière du soleil filtrée ou mi-ombre.

Reproduction:

Semence, boutures de racines, rejets, bouture, marcottage aérien

Semis:

Très facile mais les descendants sont différentes du type. En culture on reproduit généralement par voie végétative, également parce que les variétés sans graines ne peuvent pas être reproduites autrement.

Durée de germination:

1 à 3 semaines, 6 semaines pour les graines moins fraîches

Récolte des graines:

  • le fruit est très collant à cause du latex qu’il contient, nous recommandons donc d’enduire le couteau et les mains avec de l’huile
  • couper le fruit et enlever les graines
  • enlever la membrane mince et gluante autour des graines
  • nettoyer les graines pour les débarrasser des résidus collants et de la pulpe
  • garder les graines les plus grandes, elles vont germer plus rapidement et produire des plantules plus vigoureux

Instructions de semis:

  • les graines doivent être semées immédiatement après la récolte, elles perdent leur pouvoir de germination très rapidement
  • choisissez les graines les plus grandes, elles germinent plus vite et produisent des plantules plus vigoureux
  • semer dans un substrat très perméable (50% de mousse de sphaigne, perlite 25%, 25% vermiculite) à 2 cm de profondeur, à plat ou avec le hile (le point d’attache de la graine) vers le bas
  • arroser tous les jours après la germination

Soins:

  • arroser tous les jours pendant la saison de croissance
  • tolère la sécheresse 3 mois par an mais perd alors ses fruits, réduire l’arrosage en hiver mais ne jamais laisser sécher le substrat
  • rentrer en hiver, ne se plait pas à moins de 15 °C

Sources des image:


Vous aimerez aussi: