Brugmansia sanguinea

Brugmansia sanguinea

Brugmansia sanguinea ou trompette des anges écarlate porte des fleurs superbement colorées mais non parfumées.

C’est une plante à croissance très rapide qui ne peut être cultivée au jardin qu’en région tropicale ou sub-tropicale.

Ailleurs elle doit être traitée comme plante d’orangerie.

Description:

Brugmansia sanguinea est un arbuste ou petit arbre qui peut atteindre jusqu’à 10 m de haut dans son habitat, 2-4 m en culture.

Les jeunes tiges, feuilles et calices sont couverts de poils blancs et doux, clairsemés ou denses.

Les feuilles inférieures sont ovales avec des bords ondulés ou dentelés. Les feuilles supérieures sont ovales à lancéolées, avec des bords ondulés ou entiers.

Les fleurs sont retombantes et non parfumées. Le calice est tubulaire, nervuré, 6-9 cm de long avec 2-5 dents émoussées ou pincées et couvre en partie le fruit. La corolle est jaune, rouge, orange-rouge ou vert, souvent en combinaison, tubulaire en forme d’entonnoir, se rétrécissant progressivement vers la bouche et recourbée, 15-23 cm de long, avec une partie basale étroite plus que le calice, fusionné sur pratiquement sur toute sa longueur. Les dents font 1-2 cm de long, recourbées. Les étamines sont détachées, le pistil est en forme de massue.

Le fruit est couvert de poils fins, ovale, 7-9 cm de long et 4-6 cm de large.

La graine fait 4×7 mm et est ridée.

Toutes les parties de la plante sont toxiques.

Nomenclature:

Noms communs:

Brugmansia écarlate, trompette des anges écarlate, trompette du jugement

Synonymes:

Brugmansia aurea, Brugmansia bicolor, Brugmansia chlorantha, Brugmansia lutea, Datura rosei, Datura sanguinea, Datura sanguinea var. flava, Elisia mutabilis Milano

Étymologie:

Brugmansia: en l’honneur de Sebald Justinus Brugmans (1763-1819), naturaliste et médecin hollandais du 18ème siècle
Sanguinea: du latin sangineus (sanguinolant, sanguinaire, couleur de sang)

Origine:

Amérique du sud tropicale

Habitat:

Andes, 2.000-3.000 m d’altitude



Rusticité:

Zone USDA 10-11

Soins:

Sol:

Riche et bien drainé

Exposition:

Plein soleil de préférence, mi-ombre (surtout dans les climats plus chauds)

Arrosage:

Elles nécessitent des arrosages copieux en saison de croissance: au moins 1 fois par jour, voire 2 fois par jour en cas de canicule.

Attention cependant à ne pas avoir un substrat très mouillé en permanence: prévoyez un fond de gravier pour avoir un bon drainage et éviter les soucoupes sous les pots pour ne pas laisser tremper le pot dans une eau stagnante.

En hiver les arrosages peuvent être espacés, laisser sécher la terre entre deux arrosages.

Vous verrez les feuilles devenir plus flasques quand elles auront besoin d’eau.

Engrais:

Brugmansia est une plante au développement très rapide. Elle a donc besoin de beaucoup d’engrais pour que vous obteniez ce développement dans votre jardin ou sur votre terrasse.

Un engrais pour rosiers ou géraniums est l’engrais idéal mais tout autre engrais (universel, agricole…) fera l’affaire.

Préférez un engrais liquide à diluer dans l’eau car les engrais solides à diffusion libèrent les éléments nutritifs trop lentement.

Ne donnez jamais d’engrais si le substrat est sec, les racines risqueraient de brûler.

Pendant la croissance, vous pouvez donner de l’engrais 1 fois par semaine.

Chaleur:

Brugmansia aime la chaleur en été. Sortez la vers mars-avril en journée seulement pour l’endurcir. Dès que le risque de gel est fini, vers mai-juin, vous pouvez la laisser dehors.

En hiver, il faut la rentrer à l’abri du gel, idéalement dans un local où la température avoisine les 13 °C et ne descend pas en-dessous des 5 °C. Limitez alors fortement les arrosages sans laisser la motte se dessécher complètement, la plante mourrait.

Taille:

On peut tailler la plante quand elle se dégarnit mais le taillage limitera la floraison suivante.

Multiplication:

Semis, bouture ou marcottage.

Semis:

  • tremper les graines 1 à 2 jours dans de l’eau tiède: dans un thermos, dans un pot au-dessus du chauffage ou un autre endroit relativement chaud, dans une mini-serre chauffée ou une installation de type aquarium
  • semer dans un terreau spécial semis très léger: la règle générale consiste à recouvrir la graine d’une couche de terreau de l’épaisseur de la graine
  • semez les graines dans 1 seul pot que vous placez dans un aquarium, mini-serre ou enfermez le pot dans un sachet plastique de type ziploc ou recouvrez de film alimentaire plastique que vous maintenez avec un élastique, ce qui permet de garder une bonne humidité sans devoir arroser régulièrement
  • maintenez à une température de 20 à 36 °C
  • germination: 2 à 3 semaines à plusieurs mois
  • repiquage: les plantules peuvent être repiqués quand ils ont 2-3 feuilles dans un terreau humifère

Bouturage:

  • prélever un bout de tige (10-15 cm) en coupant au-dessus du premier point de fourche d’une branche: ces boutures fleuriront plus rapidement que celles prélevées en-dessous du premier point de fourche.
  • débarrasser des feuilles basses.
  • tremper le bout coupé dans des hormones de bouturage (facultatif)
  • planter dans un terreau léger
  • humidifier
  • recouvrir d’un sac plastique
  • une autre méthode consiste à couper une bouteille de limonade en plastique à 1/3 de la hauteur. Après y avoir planté la bouture, vous remettez le haut de la bouteille, ça vous fera une mini-serre très économique.
  • placer à l’abri du soleil
  • si les boutures sont placées bien au chaud, l’enracinement se fait en 2 semaines. Sinon ça peut durer jusqu’à 6 semaines.

Marcottage:

  • entailler une branche au 2/3
  • tremper dans de l’hormone de bouturage (facultatif)
  • entourer l’entaille de terreau ou tourbe
  • entourer d’un tissu
  • humidifier le tout
  • emballer dans un sac plastique
  • enracinement: 2 à 6 semaines
  • quand l’enracinement est fait, couper la tige pour séparer la nouvelle plante de la plante mère

Sources des image: