Washingtonia robusta

Washingtonia robusta

Washingtonia robusta ou palmier du Mexique est, avec son cousin Washingtonia filifera et Phoenix canariensis, un des palmiers à usage ornemental les plus répandus partout dans le monde, des tropiques aux zones tempérées.

Il est souvent confondu avec le Washingtonia filifera, il connaît une croissance encore plus rapide mais résiste moins au gel. Son tronc est plus fin, sa couronne de feuilles moins dense et il a des dents crochues le long des pétioles. Ses feuilles sont en forme d’éventail mais les filaments sont moins nombreux que chez Washingtonia filifera.

Les inflorescences peuvent être longues de 4 m, les fleurs sont couleur chair.

Usage:

Il est cultivé en solitaire ou en allée, le long des avenues.
Les feuilles étaient utilisées pour le tissage et la fabrication de toits de chaume.
Les fruits étaient consommés après cuisson.

Noms communs:

Palmier du Mexique, palmier de Washington

Synonymes:

Washingtonia sonorae, Washingtonia thurstonii, Washingtonia vuylstekeana

Origine:

Mexique (Baja California, Sonora)

Rusticité:

Zone USDA 8, -8 °C

Sol:

Supporte n’importe quel sol, même alcalin, mais bien drainé

Hauteur:

22 m



Exposition:

Plein soleil

Multiplication:

Semis

Instructions de semis:

  • pas la peine de les tremper si elles sont fraîches, sinon tremper les 1-2 jours en eau tiède
  • semer en terreau de semis léger
  • humidifier
  • maintenir à 25-30 °C
  • germination: quelques jours à quelques semaines si les graines sont très fraîches, 1 à 3 mois pour les graines moins fraîches
  • repiquer: lorsque les plantules sont faciles à manipuler, repiquez en pot individuel

Soins:

  • ne nécessite pas de soins particuliers
  • résiste à la sécheresse
  • donner de l’engrais de façon régulière en période de croissance

Remarques:

  • comme la plupart des palmiers, la croissance peut être lente au début mais il formera assez rapidement un beau petit palmier (2 à 3 ans)
  • les pétioles portent des épines crochues, plus nombreuses et plus dures que chez Washingtonia filifera, donc attention pour les enfants et animaux domestiques
  • les deux espèces de Washingtonia se croisent très souvent, il est parfois difficile de faire la distinction
  • les Washingtonia sont hermaphrodites, un seul exemplaire peut donc produire des fruits et des graines viables

Dans mon jardin:

Voici les plantules 6 semaines après semis, environ 8 cm de haut. Je vous l’avais dit, la croissance est très rapide 😀

Washingtonia robusta plantules

Avant le rempotage:

Washingtonia robusta plantules

On voit bien que la racine a touché le fond du pot et commencé à pousser à l’horizontale en cercle. De façon générale, il faut des pots plus hauts pour les palmiers car les racines descendent très profondément à la rechercher d’eau.

Washingtonia robusta plantule

Voilà les plantules replantés dans un pot plus profond, en réalité une demi-bouteille de limonade. Je remets la moitié supérieure dessus pour former de petites mini-serres individuelles économiques. Celles-ci permettent d’économiser en eau d’arrosage, il suffit de vérifier une ou deux fois par semaines.

Washingtonia robusta plantules repiqués

Attention cependant: si vous les mettez en plein soleil, pour certaines espèces la chaleur dans la mini-serre peut devenir trop élevée, il suffit alors d’enlever le bouchon.

D’autre part, certaines plantes peuvent présenter des traces de brûlures par le soleil à cause de gouttes d’eau de condensation sur la feuille qui agissent comme une loupe.

Avec les Washingtonia filifera et robusta, je n’ai pas eu de problème: plein soleil, 30°C ce printemps et début d’été et ils poussent vigoureusement, les 3èmes feuilles apparaissent déjà et ils font plus de 20 cm de haut.


Vous aimerez aussi: