Bouture

Bouture

Quand on coupe une bouture, la plante va former des racines sous l’effet d’une hormone, l’auxine, fabriquée industriellement sous le nom d’hormone de bouturage.

L’hormone d’enracinement est produite par toutes les plantes mais pas dans la même mesure. Ainsi, certaines plantes prennent facilement racine alors que d’autres mettent plus de temps et ont un taux de réussite plus faible.

Procédés:

1. Mettre des boutures à enracinement facile avec vos boutures:

Le truc le plus simple, c’est de mettre ensemble des boutures de plantes qui s’enracinent très facilement avec les boutures de la plante qu’on désire multiplier.

Ainsi, vous pouvez mettre une ou plusieurs bouts de tige de saule (n’importe quelle espèce), de ronce ou un bouquet de menthe dans un verre d’eau et y ajouter vos boutures.

2. Rassembler vos boutures:

Toutes les plantes produisent de l’auxine. Si vous mettez plusieurs boutures ensemble dans le même verre d’eau, elles bénéficieront de la totalité de l’auxine produite par chacune des boutures.

3. Préparer de l’eau de saule:

Vous pouvez produire une hormone de bouturage naturelle dans laquelle vous tremperez vos boutures de façon assez simple:

  • mettez plusieurs tiges de saules dans de l’eau
  • attendez quelques semaines: l’eau devient visqueuse
  • c’est cette solution visqueuse que vous utiliserez comme hormone de bouturage: mettez la dans un flacon et conservez au réfrigérateur
  • utilisation: trempez la bouture dans la solution avant de la placer en terre ou ajoutez la solution à l’eau dans laquelle vous placez la bouture

Plantes produisant de l’hormone de bouturage naturelle:

  • saule: n’importe quelle espèce convient (saule pleureur, saule blanc, saule tortueux…)
  • ronce: n’importe quelle espèce (ronce commune, ronce bleue…)
  • bouquet de tiges de menthe
  • ou toute autre plante que vous possédez et qui s’enracine très rapidement

Sources des image:

  • Bouture Ficus benjamina: Biusch

Vous aimerez aussi: