Asplenium nidus

Source: Propre travail

Asplenium nidus

Asplenium nidus ou fougère nid d’oiseau est une fougère aux élégantes frondes d’un beau vert pomme.

Elle doit son nom au fait que ses frondes poussent en cercle et forment comme un nid au centre.

Facile à cultiver, elle peut se garder pendant des années si on la place à un endroit lumineux et qu’on garde le sol humide.

C’est une des 700 espèces d’Asplenium dont plusieurs se ressemblent tellement qu’il est difficile de les distinguer. On entend donc par Asplenium nidus plutôt un complexe d’espèces qui englobe ces différentes espèces très similaires.

Description:

Asplenium nidus est une fougère épiphyte dans son habitat naturel.

Ses frondes sont larges, entières, à bord gondolé et mesurent de 50-150 cm de long et 10-20 cm de large. Mais en culture les frondes dépasseront rarement 50 cm de long. Elles sont d’un vert pomme vif avec une nervure centrale noire.

Le dessous des feuilles porte souvent des sores, c’est à dire des amas de sporanges, en lignes droites et noires qui partent de la nervure vers le bord de la fronde.

Nomenclature:

Nom commun:

Fougère nid d’oiseau

Synonymes:

Asplenium antiquum, Asplenium australasicum, Asplenium ficifolium, Neottopteris mauritiana, Neottopteris musaefolia, Neottopteris nidus, Neottopteris rigida, Thamnopteris nidus

Étymologie:

Asplenium: du grec asplènon (scolopendre)
Nidus: du latin nidus (nid)

Asplenium nidus

Source: Propre travail

Asplenium nidus

Origine:

Australie, d’Asie et d’Afrique

Habitat:

Forêt tropicale humide où elle pousse généralement en épiphyte jusqu’à 60 m au-dessus du sol, parfois terrestre ou lithophyte.



Rusticité:

Zone USDA 10-11

Soins:

Substrat:

Terreau commercial

Lumière:

Lumineux, mi-ombre, pas de soleil direct

Eau:

Maintenir le substrat humide sans eau stagnante

Engrais:

Engrais universel liquide, 1 fois par mois en période de croissance, rien en hiver

Asplenium nidus sporanges

Source: Propre travail

Asplenium nidus sporanges

Température:

18-30 °C, minimum 10 °C

Rempotage:

Rempoter au printemps, environ tous les deux ans, utiliser une 1 pot de seulement 1 taille plus grande. La plante étant une épiphyte qui pousse dans des poches d’humus n’a pas besoin d’un grand pot mais pour des exemplaires plus grands, un pot trop petit peut faire basculer la plante.

Multiplication:

La seule méthode de multiplication est par semis des spores, ce qui est assez difficile à réaliser.


Vous aimerez aussi: