Protea cynaroides

Protea cynaroides

Protea est un genre de plantes d’Afrique du Sud avec de superbes inflorescences.

Protea cynaroides est aussi la fleur nationale d’Afrique du Sud. Elle a la plus grande inflorescence de tous les Protea.

Le nom commun proea est également utilisé pour les plantes des genres Leucadendron, Leucospermum et Serruria, qui appartiennent également à la famille Proteaceae.

La famille Proteaceae était l’un des premiers groupes de plantes à fleurs sur le supercontinent Gondwana, il y a au moins 160 millions d’années.

Description:

Les Protea sont des arbustes ou arbres mesurant jusqu’à 8 m de haut.

Les feuilles sont placées en alternance ou regroupées près des extrémités des branches.

Les fleurs sont des inflorescences, entourées de bractées voyantes. Les bractées sont implantées en spirale et parfois de couleur vive.

Le fruit est un akène en forme de cône inversé, avec de longs poils bruns.

Usage:

Décoratif

Nomenclature:

Nom commun:

Protea, Suikerbossie (Afrikaans)

Étymologie:

Le genre a été nommé Protea en 1735 par Carl Linnaeus, en référence du dieu grec Proteus qui pouvait changer de forme à volonté, parce que le genre connaît une telle variété de formes.

Protea aurea subsp. potbergensis

Protea aurea subsp. potbergensis

Origine:

Afrique du Sud



Habitat:

Fynbos, survit aux incendies de forêt

Rusticité:

Dépend de l’espèce

Soins:

Sol:

Sec, bien drainé, un sol légèrement acide (pH 5-6). Ne tolère pas les sols lourds, comme l’argile.

Exposition:

Soleil

Eau:

Tant que le système racinaire de la plante n’est pas bien établi, le sol doit rester humide mais pas mouillé.

En pleine terre: quand la plante est bien établie et un peu plus âgée (après 2 ans), elle est résistante à la sécheresse. Par sécheresse prolongée, on peut arroser une fois par mois.

En pot: arrosages quotidiens.

Protea obtusifolia 'Holiday Red'

Protea obtusifolia ‘Holiday Red’

Engrais:

Protea pousse dans des sols pauvres et n’a pas besoin d’engrais supplémentaire.

Si vous cultivez en pot ou dans un sol sablonneux très pauvre, vous pouvez fertiliser avec parcimonie et avec un engrais fortement dilué. Ne tolère pas des concentrations élevées de phosphore.

Taille:

Peut être légèrement taillé après 1 an. Les capitules peuvent être retirés, ainsi que les branches flues ou qui poussent vers le bas.

La taille doit être limitée à une légère mise en forme, il ne faut jamais tailler drastiquement parce que cela endommage la plante.

Fleurs coupées:

Coupez un morceau de tige aussi long que possible avec des feuilles. Retirez les feuilles du bas avant de mettre la fleur dans l’eau.

Ensuite coupez à intervalles réguliers 1-2 cm de la tige afin de garder la fleur fraîche.

Changez l’eau régulièrement et ajouter 1 cuillère à café d’eau de javel à l’eau.

Les capitules peuvent être séchés en les pendant à l’envers dans un endroit sombre et bien aéré. Ils conservent alors leur couleur.

Multiplication:

La multiplication peut être faite par boutures ou semence.

L’ensemencement n’est pas difficile mais les graines ont besoin de mûrir jusqu’à 9-12 mois après la floraison.

Sources des image: