Metroxylon amicarum

Metroxylon amicarum

Metroxylon amicarum est un palmier à croissance rapide.

Contrairement à d’autres espèces de Metroxylon il peut fleurir plusieurs fois.

Il est caractérisé par des crêtes épineuses à l’arrière du pétiole et sur le tronc.

Sur l’île de Pohnpei ce palmier est très important, toutes les parties sont utilisées. Il est particulièrement recherché comme toiture.

Selon la légende, les gens sur Pohnpei vivaient dans des maisons sans toit. Une femme avec des pouvoirs magiques voyant cela, a envoyé l’oahs (nom local du palmier) afin qu’ils puissent utiliser les feuilles comme toitures.

Description:

Metroxylon amicarum crêtes épineuses

Metroxylon amicarum crêtes épineuses

Metroxylon amicarum est un palmier qui mesure 12-33 m de haut. Le tronc mesure 25 m de long ou plus, 30-36 cm de diamètre, épineux.

Les feuilles vert foncé mesurent 4-7 m de long. Le pétiole mesure 1-3 m de long et est couvert de crêtes épineuses. Les feuilles sont pennées, les feuillets mesurent 90-120 cm de long. Le bord des feuilles est lisse mais à bords acérés.

Il fleurit plusieurs années au lieu de mourir après une seule floraison comme d’autres espèces de Metroxylon. Les fleurs sont portées en longues inflorescences axillaires étroites. La floraison apparaît régulièrement de sorte qu’il y a constamment des fruits sur la plante.

Le fruit est rond, 10-15 cm de diamètre. L’enveloppe de la graine est recouverte d’écailles brunes. Le mésocarpe est fibreux, l’endosperme est blanc. L’embryon est mou quand il est jeune et durcit avec l’âge.

Usage:

  • Les feuilles sont utilisées comme toiture. Elles sont extrêmement durables: la toiture tient environ 10 ans alors qu’une toiture d’autres espèces de palmiers doit être remplacée tous les 1-4 ans.
  • Est très peu utilisé pour la production de l’amidon de sagou.
  • La graine immature (et donc encore molle) est consommée localement comme fruit.
  • La chair durcie du fruit, appelée ivoire végétal ou noix ivoire, est utilisée pour la fabrication de boutons et autres petits objets.
  • Les racines sont utilisées dans la médecine traditionnelle.
Metroxylon amicarum spécimen jeune

Metroxylon amicarum spécimen jeune

Nomenclature:

Noms communs:

Oahs (Pohnpei), oj (Îles Marshall), rupang, rúpwúng (Chuuk)

Synonymes:

Coelococcus amicarum, Coelococcus carolinensis, Metroxylon amicarum var. majus, Metroxylon carolinense, Sagus amicarum

Étymologie:

Metroxylon: du grec metra (moelle) et xylon (xylème)
Amicarum: du latin amicarum (de l’amie), d’après les îles des Amis (actuellement Tonga)

Origine:

Îles Carolines (Micronesie)



Habitat:

Forêt humide montagneuse, jusqu’à 550 m d’altitude

Rusticité:

USDA zone 10-11

Metroxylon amicarum inflorescence

Metroxylon amicarum inflorescence

Soins:

Sol:

Tolère des sols très différents, nutritifs à pauvres, drainés mais tolère des inondations saisonnières, même par de l’eau salée.

Exposition:

Soleil, lumineux, mi-ombre. Pousse mieux en plein soleil.

Eau:

Gardez le sol humide. Tolère l’excès d’eau temporaire mais pas la sécheresse.

Température:

Une moyenne de 25 °C, entre 17 °C et plus de 30 °C

Embruns:

Tolère l’air salin à proximité de la mer

Vent:

Est très résistant au vent, est rarement endommagé même après de grosses tempêtes

Metroxylon amicarum fruits

Metroxylon amicarum fruits

Multiplication:

Par semis. Les graines sont mûres seulement après 2-3 ans lorsque l’enveloppe du fruit est brune.

Quand les graines sont dépouillées de la chair, elles perdent rapidement leur pouvoir de germination. Idéalement il faut semer au plus tard 1-2 mois après maturité. En pratique, les fruits mûrs tombent au sol et sont ramassés parce qu’il est trop difficile de grimper sur le palmier pour les récolter ou même de voir depuis le sol si elles sont mûres.

Les graines peuvent même germer dans le fruit.

Sources des image:

Acheter sur eBay.FR:


Acheter sur eBay.BE: