Linnaeus - Systema naturae

Linnaeus – Systema naturae

Vous vous êtes peut-être déjà demandé pourquoi les plantes ont toujours des noms difficiles en latin.

En fait, les noms scientifiques sont non seulement en latin mais aussi en grec, et souvent une combinaison des deux.

Pourquoi les plantes noms scientifiques en latin et grec?

La raison est historique. L’Europe de l’Ouest a été colonisée par les romains qui ont apporté avec eux l’écriture. Les langues locales étaient seulement orales.

Les romains très instruits parlaient et écrivaient couramment le latin mais aussi le grec car les enfants de familles aisées étaient enseignés par des esclaves grecs.

Après la chute de l’empire romain, les monastères ont continué l’usage du latin et du grec. Dans les écoles cathédrales ou épiscopales et plus tard dans les universités (à partir du 11ème siècle), le latin faisait partie de la formation de base.

Cela avait l’avantage que les scientifiques de toute l’Europe pouvaient communiquer dans une langue commune. Les scientifiques utilisaient même une version latinisée de leur nom.

Quand a-t-on commencé à utiliser le latin et grec comme nom scientifique pour les plantes:

Il y a eu des tentatives depuis 2650 av. J.-C. pour classer les plantes et les animaux, mais Carol Linnaeus (nom latinisé Carolus Linnaeus) a publié Systema Naturae (1735), l’ouvrage de classification le plus important et influent du royaume végétal, animal et minéral.

L’utilisation de la nomenclature binomiale avait été introduite par Gaspard Bauhin en 1623 mais il ne l’utilisait pas systématiquement.

Carol Linnaeus était le premier à utiliser la nomenclature binomiale systématiquement pour chaque espèce reprise dans son Systema Naturae.

Le principe est que le premier nom d’une espèce est égal à celui du genre (genus) et le second nom a une fonction descriptive.



Pourquoi utilise-t-on encore ces noms scientifiques?

Peu à peu le latin a perdu d’intérêt et des ouvrages étaient publiés dans la langue maternelle des savants.

Au 19ème siècle, les langues utilisées par la plupart des scientifiques étaient l’anglais, le français et l’allemand. Après la Première Guerre mondiale, l’allemand a perdu en importance et maintenant l’anglais est de fait la langue la plus utilisée par les scientifiques.

Cependant, l’utilisation des noms scientifiques en latin et grec continue et est internationalement acceptée.

Avantage des noms scientifiques:

Utilisation de la nomenclature binomiale permet de distinguer clairement les espèces.

Les noms locaux et vernaculaires sont souvent très variables et peuvent prêter à confusion. Ainsi, un même nom peut être utilisé pour différentes espèces et vice versa.

Le nom commun local peut aussi prêter à confusion au sujet du type de plante: une rose trémière n’est pas vraiment une rose.

En continuant à utiliser les noms scientifiques, les scientifiques du monde entier sont sûrs de parler de la même plante.

La désignation des noms des espèces de plantes est déterminée par le Code international de nomenclature pour les algues, les champignons et les plantes (CIN), un livre contenant les règles de dénomination et classification. L’Association internationale pour la taxonomie végétale (IAPT) est une association qui organise la collaboration de botanistes pour la nomenclature et la classification des plantes.

Sources des image:


Vous aimerez aussi: