Pot à auto-irrigation pour plantes d’intérieur

Les pots à auto-irrigation ou pots avec réservoir d’eau pour les plantes d’intérieur ont un énorme avantage: vous ne devez plus essayer de deviner s’il faut ou non arroser, vous arrosez simplement à chaque fois que vous voyez que la jauge est sur la position minimale.

Il y a au fond du pot une réserve d’eau et l’eau arrive aux racines par capillarité.

Un des gros problèmes est de trouver des pots à réservoir d’eau appropriés dans le commerce: souvent ils sont trop grands ou trop petits et ils sont généralement assez chers.

Il est donc pratique de pouvoir en fabriquer un soi-même. Et il n’est pas nécessaire d’être un as du bricolage, cela nécessite peu de matériel et c’est très facile.

Avantages d’un pot à auto-irrigation:

Fini de deviner s’il faut arroser ou non:

Avec ce systemè, la plante reçoit toujours la quantité d’eau dont elle a besoin. L’eau est aspirée par capillarité jusqu’aux racines, en fonction de la quantité d’eau consommée par la plante.

Cela fonctionne pour les plantes pour lesquelles le sol doit toujours être humide aussi bien que pour les cactus et plantes succulentes car la plante absorbe la quantité d’eau dont elle a besoin.

On pourrait croire que pour les cactus et plantes succulentes il vaut mieux laisser le sol se dessécher entre deux arrosages mais en réalité ils se plaisent beaucoup avec un apport en eau régulier.

Il faudra arroser les cactus et plantes succulentes moins souvent que d’autres plantes mais ce qui est vraiment la seule différence.

Pour les plantes qui doivent toujours être détrempées, un pot à auto-irrigation n’est pas nécessaire. Il vaut mieux les planter directement dans un pot fermé (sans trous dans le fond) et les maintenir inondées.

Arrosages moins fréquents:

Grâce à un pot à auto-irrigation, il faut arroser moins fréquemment: 1 fois toutes les 2 semaines pour ce palmier, 1 fois par mois ou moins pour des cactus et plantes succulentes.

Il est difficile de prédire avec précision quelle sera la fréquence d’arrosage: celle-ci est fonction des besoins de la plante, du volume de la réserve d’eau et de la température. Mais vous le découvrirez rapidement et sans stress.

Vous pouvez partir en vacances l’esprit tranquille:

Un pot à auto-irrigation avec réserve d’eau présente un autre très gros avantage: avant de partir en vacances, vous ajouter de l’eau jusqu’au maximum et vous pouvez partir l’esprit tranquille, sans craindre que vos plantes meurent par manque d’eau.

Engrais:

La fréquence et la quantité d’engrais que vous ajouterez à l’eau dépend de la plante.

Ce palmier reçoit de l’engrais à chaque arrosage, été comme hiver. En été il faut l’arroser tous les 10-15 jours, selon le temps; en hiver il suffit d’un arrosage toutes les 3-4 semaines.

Pour les cactus et plantes grasses, je recommande de réduire de moitié la dilution recommandée.

Matériel:

  • 1 pot sans trous dans le fond
  • billes d’argile pour la réserve d’eau au fond du pot
  • terreau
  • tourbe de coco (facultatif)
  • un morceau tuyau en PVC
  • un bâtonnet en bois
  • un bouchon ou un morceau de styromousse (polystyrène expansé ou mousse de polystyrène)
  • une petite scie à main


Instructions:

Couper 2 morceaux de tuyau PVC à la hauteur du pot avec la scie à main.

Découper 2 encoches opposées au bas de chaque bout de tuyau PVC. Assez grandes pour laisser passer l’eau mais assez petites pour retenir les billes d’argile.

Placez les 2 morceaux de tuyau l’un à côté de l’autre sur le fond du pot, avec les encoches en bas.

Placez une épaisse couche de billes d’argile 5-10 cm en fonction de la hauteur du pot et la taille de la motte de la plante.

Placez la plante sur la couche de billes d’argile, le haut de la motte doit être légèrement plus bas que le rebord du pot.

Remplissez le pot avec le terreau, éventuellement additionné de tourbe de coco.

Enfilez un morceau de liège ou de styromousse sur un bâtonnet en bois de façon qu’il glisse sans frotter dans le tuyau en PVC.

Ceci est votre jauge d’eau.

Insérez la jauge dans l’un des 2 tuyaux en PVC dans le pot et coupez le bâtonnet à ras du bord supérieur du tuyau.

Ceci correspond au niveau minimum de l’eau dans le réservoir d’eau.

Marquez le bâtonnet à une hauteur approximativement égale à la hauteur de la couche de granulés d’argile.

Ceci correspond au niveau maximal de l’eau.

Versez de l’eau par l’autre tuyau jusqu’à ce que le marquage du niveau maximal soit à hauteur du bord supérieur du tuyau.

La première fois il ne faut pas ajouter d’engrais: il y a suffisamment de nutriments dans le terreau pour environ 1 mois.

Ensuite, vous pouvez ajouter de l’engrais liquide à chaque arrosage.

Votre plante est prête à être mise en place.

Maintenant il est facile de vérifier la jauge pour voir s’il faut arroser ou non.


Vous aimerez aussi: