Mucuna sempervirens graine limée

Mucuna sempervirens graine limée

Vous aussi vous avez eu des graines qui mettent des semaines, voire des mois pour germer ou qui n’ont même jamais germé?

Vous aussi vous aimeriez que vos graines germent rapidement?

Et que les graines qui ne sont plus très fraîches aient quand-même une chance de germer?

Alors vous devriez essayer la scarification des graines.

Qu’est-ce que la scarification?

La scarification est le processus par lequel l’enveloppe de la graine ou tégument est endommagée afin de briser la dormance.

En endommageant le tégument, l’eau peut pénétrer l’eau jusqu’à l’embryon et cela démarre le processus de germination.

Le mot scarification vient du latin scarīficāre qui à son tour est dérivé du grec skarīphāsthai (rayures, signes). Cela signifie littéralement gratter le tégument de la graine.



Qu’est-ce que la dormance?

Dans la nature, la plupart des graines ont une dormance: plusieurs mécanismes empêchent la graine de germer dès qu’elle atteint le sol et obtient un peu d’eau et de chaleur.

Dans les régions tempérées, la dormance a lieu en hiver. Les graines sont exposées au froid pendant plusieurs mois et commencent à germer au printemps, quand la température augmente à nouveau.

Dans les tropiques, où les différences de température sont moins grandes entre les saisons, les graines ont souvent un tégument dur qui doit être dégradé pendant des mois par l’activité microbienne dans le sol.

Dans d’autres biomes, c’est le feu qui fonctionne comme moyen de scarification: les graines doivent avoir été soumis au feu avant de pouvoir germer.

Méthodes de scarification artificielles:

Il y a trois méthodes de scarification artificielle:

  • scarification mécanique
  • scarification thermique
  • scarification chimique

Scarification mécanique:

Il existe plusieurs méthodes de scarification mécanique:

Sable ou gravier:

De petites graines peuvent être scarifiées dans un pot avec du sable ou du gravier. On ferme le pot et on secoue vigoureusement jusqu’à ce que le tégument soit endommagé.

Pour de grandes quantités, on utilise un tambour.

Entailler:

De grosses graines au tégument très dur peuvent être entaillées au couteau ou au coupe-ongles.

Il faut absolument serrer la graine dans un étau pour ne pas se couper les doigts.

Les coupe-ongles pour chiens conviennent très bien car ils sont plus solides que les coupe-ongles pour humains.

Ponçage:

De grandes graines peuvent être scarifiées en les ponçant avec une lime ou du papier de verre.

On ponce jusqu’à l’apparition de la chair blanche.

Il faut faire attention à ne pas trop poncer pour ne pas endommager l’embryon.

Casser:

De grandes graines avec un tégument très dur peuvent également être cassées ou fissurées à l’aide d’un étau miniature.

Un étau miniature se trouve dans les magasins de bricolage et ne coûte que 4-5 €.

On peut casser la graine jusqu’à obtenir une fissure dans le tégument mais on peut également retirer l’embryon et le semer (il faut alors d’abord stériliser la graine intacte).

Cette graine fissurée ou cet embryon doit ensuite être semé dans un substrat pour semis stérile.

Scarification thermique:

La meilleure méthode de scarification thermique des graines est de les tremper dans l’eau chaude (environ 80 °C) et de les laisser dans l’eau jusqu’à ce que celle-ci soit refroidie.

Les graines qui ont coulé au fond peuvent être semées immédiatement.

Si seulement un petit nombre de graines a coulé, vous pouvez répéter le processus avec de l’eau un peu plus chaude puis semer immédiatement les graines qui ont coulé. Ce processus peut être répété plusieurs fois avec chaque fois de l’eau plus chaude.

Cela ne suffit pas pour certaines graines et il peut être nécessaire de stratifier également.

Scarification chimique:

Le tégument peut également être endommagé chimiquement.

Les horticulteurs professionnels utilisent de l’acide sulfurique mais je déconseille car l’acide sulfurique est un produit dangereux.

Une façon plus sûre est de tremper les graines dans du vinaigre pendant une demi-heure, une heure… en fonction de l’espèce.

C’est moins efficace que l’acide sulfurique mais plus facile et moins dangereux.

Ensuite, il faut bien rincer les graines à l’eau claire et les semer immédiatement.

Sources des image:

  • Mucuna sempervirens graine limée: Propre travail
  • Papier de verre: Propre travail
  • Lime: Propre travail
  • Étau miniature: Propre travail
  • Casser une graine dans un étau miniature: Propre travail

Vous aimerez aussi: