Coco de mer

Lodoicea maldivica est un palmier légendaire qui produit la plus grosse graine du monde.

La fleur femelle est aussi la plus grande fleur de palmier connue.

La croissance est très lente, il faut 20-40 ans avant que la floraison commence, 5-7 ans avant qu’une graine soit mûre et jusqu’à 2 ans avant que les graines germent. La graine peut flotter sur l’eau seulement après la maturité quand elle est creuse.

Il est donc difficile de maintenir la population actuelle pour remplacer les palmiers morts de cause naturelle ou détruits par un ouragan.

Ce palmier est protégé par le Coco de Mer Decree et les graines sont rarement disponibles dans le commerce.

Il est difficile à cultiver et ne convient que pour les régions tropicales et serre chaude.

Lodoicea maldivica jeune

Source: scott.zona

Lodoicea maldivica jeune

Description:

Lodoicea maldivica est palmier avec un tronc qui peut faire plus de 24 m de haut. Le plus haut spécimen mesuré était de 57 m de haut. Le tronc est solitaire, avec un diamètre jusqu’à 50 cm, brun clair dans les parties jeunes et gris clair à gris foncé dans ses parties les plus anciennes, gonflé à la base. Les arbres mâles sont plus grands que les arbres femelles.

La couronne foliaire est formée par 15-20 feuilles, presque ronde, parfois avec des feuilles mortes pendantes. Le pétiole mesure 1,8-3,6 m de long. La feuille est en forme d’éventail, profondément incisée, 5,4 m de long et 3,6 m de large. Les segments sont assez peu profonds sur les arbres plus jeunes, plus profonds sur les arbres plus âgés. Ils sont oblongs, coriaces, rigides mais recourbés vers le haut. Les feuilles sont vert foncé brillant sur les deux faces.

L’inflorescence apparaît à partir de la base des feuilles. L’inflorescence mâle est charnue, un épi pendant, 1,8 m de long et 8 cm d’épaisseur, avec des fleurs blanches en forme d’étoile, sans pédoncule. L’inflorescence femelle est plus courte, avec plusieurs branches épaisses et charnues, avec de très grandes fleurs blanches, charnues, sans pédoncule. Ce sont les plus grandes de toutes les fleurs de palmier.

Le fruit est énorme: jusqu’à 50 cm de long et 30-40 cm de large et pesant jusqu’à 20 kg. Il est presque noir à maturité et ressemble à une noix de coco. Il faut 5-7 ans avant que le fruit soit mûr.

La graine est presque aussi grande que le fruit lui-même et se compose de deux lobes semi-circulaires séparés par une gorge profonde.

Lodoicea maldivica en forêt

Source: bobcat rock

Lodoicea maldivica en forêt

Histoire:

Les fruits sont mentionnés pour la première fois en 1563 par Garcia de Orta. On trouvait des fruits flottant en pleine mer ou sur les plages des Maldives, Sri Lanka et Inde, mais on ne savait pas d’où ils venaient. On a d’abord cru que ces fruits provenaient d’un arbre qui poussait au fond de la mer.

C’est seulement en 1768 que Marion-Dufresne a découvert le palmier aux Seychelles.

Les graines étaient une commodité rare et étaient vendues à des prix très élevés. Elles ont été utilisées comme objet décoratif et souvent décorées.

Elles ont également été utilisés dans la médecine indienne, ainsi que japonaise et indonésienne et sont encore utilisées dans la médecine chinoise comme aphrodisiaque.

Des graines non-viables sont maintenant souvent vendues aux touristes.

Nomenclature:

Nom commun:

Cocotier de mer, coco de mer, coco-fesse, coco jumeau, coco indécent, cul de négresse

Lodoicea maldivica fruits

Source: David Stanley

Lodoicea maldivica fruits

Synonymes:

Borassus sonneratii, Cocos maldivica, Cocos maritima, Lodoicea callypige, Lodoicea sechellarum, Lodoicea sonneratii

Étymologie:

Lodoicea: en l’honneur du roi Louis XV
Maldivica: en référence au lieu d’origine, les Maldives

Origine:

Curieuse et Praslin, 2 petites îles aux Seychelles

Habitat:

Pousse en grands groupes dans les forêts et vallées humides à basse altitude



Rusticité:

Zone USDA 10-11

Soins:

Sol:

Un sol bien drainé, tous types de sol

Exposition:

Mi-ombre pour les plantules, plein soleil pour les plantes plus grandes

Eau:

Garder la motte humide en permanence

Lodoicea maldivica inflorescence mâle

Source: ViloWiki

Lodoicea maldivica inflorescence mâle

Multiplication:

La propagation ne peut se faire que par semis. Il est très difficile de trouver des graines parce que la plante est protégée et des licences sont accordées très rarement pour vendre des graines.

Les graines sont donc excessivement chères, j’ai vu sur un site une graine à 600 EUR.

La germination peut durer 2 ans.

Le plantule forme immédiatement une racine pivotante épaisse et profonde, il faut donc semer directement in situ ou dans un grand pot très profond.


Vous aimerez aussi: